Dépasser la peur du risque

Arrêtez de vous trouver des excuses pour ne pas tenter des choses.

Dans tous les domaines que ce soit, nous avons cette étonnante capacité de trouver toutes les raisons pour ne pas tenter d’expériences alors que nous savons qu’elles pourraient être bénéfiques pour nous !

Que ce soit la peur de partir à l’étranger seul, démarrer un projet, changer d’emploi, inviter quelqu’un à un rendez-vous, et j’en passe… Notre première réaction est de nous dire “Et si ça se passe mal ?”

Eh bien justement ! Que se passerait-il vraiment si ça se passait mal ?

Je vous invite donc à prendre une feuille de papier et à noter : “Les pires choses qui pourraient arriver si je fais …”

Notez ensuite tout ce qui pourrait arriver de pire, en restant bien sûr dans des scénarios cohérents. N’envisagez pas la chute d’une comète sur une maison que vous achèteriez, restez réalistes. Ensuite, pour chacun des scénarios que vous avez écrits, prenez le temps de réfléchir. Quelle est la probabilité que ce scénario arrive ? Souvent les chances sont relativement faibles non ? Enfin, prenez également le temps de réfléchir à quels seraient les préjudices pour vous si ce scénario arrivait vraiment ? Ceux-ci sont-ils si graves que ça ? N’y a-t-il pas la moindre chance que vous puissiez rétablir la situation ?
Soyez honnête avec vous même. Allez-vous vraiment ruiner votre vie si vous prenez le risque de le faire ? Je pense que dans une grande majorité des cas, la réponse sera non. Alors, avez-vous toujours autant peur de prendre le risque ?

Afin de vous donner un exemple concret, je vais partager avec vous une situation à laquelle j’ai été confronté il y a peu et où j’ai utilisé cette technique :
Dans mes nombreux projets pour devenir libre financièrement, je compte investir dans l’immobilier. Nous en avons donc longuement parlé avec ma compagne qui n’était pas aussi enthousiaste que moi. S’agissant de grosses sommes, elle avait peur de prendre le risque se disant : “Et si ça se passe mal ?”.

C’est là que nous avons pris une feuille et marqué tout ce qui pourrait arriver de pire.

Nous avons regardé des appartements qui pourraient nous intéresser pour avoir une idée du prix, nous avons ensuite estimé qu’en rénovant tout, on pouvait compter 1000€/m² de travaux. Nous avons ainsi calculé le montant total que cela coûterait ainsi que le remboursement mensuel pour l’emprunt.

Première crainte : Et si ça ne se loue pas ?
L’objectif étant d’investir dans des villes actives et dans des lieux bien situés, il est fort peu probable que le bien ne se loue pas. Mais, si vraiment on avait du mal à le louer, il nous suffirait de réduire le prix du loyer. Si on diminue celui-ci au plus bas, juste pour rembourser l’emprunt, ce sera probablement le loyer le plus bas dans la ville. Un affaire en or, pour les locataires !

Seconde crainte : Et si l’immobilier s’effondre ?
Notre but n’est pas de revendre mais de faire de la location, donc peu d’impact pour nous.
Cependant, nous avons estimé que si le marché chute de 20%, ce qui n’arrivera probablement jamais, et que nous devons revendre le bien, la perte ne serait pas si énorme que cela.

La nuit portant conseil, ma chère et tendre a médité la dessus et le lendemain nous étions d’accord. Sa peur était bien moins grande !

Prenez donc le temps de faire cet exercice si vous vous sentez dans une situation similaire, si vous vous retenez de faire quelque chose parce que vous avez peur de ce qui pourrait arriver. Je suis persuadé que votre vie ne sera pas mise en jeu et que vous ne perdrez pas tout ce que vous avez, même dans le pire scénario ! Il ne tient qu’à vous, de vous convaincre et de dépasser votre peur du risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *